Forum Paneristi dédié à la marque horlogère OFFICINE PANERAI


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Revue OP-Forum - Radiomir Céramique PAM 292

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Subc0

avatar
Modérateur
Modérateur
La PAM 292

Avant-propos:

Les montres réalisés en céramique ne sont pas légion dans l'horlogerie aujourd'hui, et encore moins dans la gamme de l'Officine puisqu'on en dénombre seulement 4 (PAM 292, 384, 317 et 335).
La PAM292 a été pionnière puisqu'elle est apparue en 2007 (millésime J).
C'est après de longs mois d'attente (comme toujours avec la marque) que les Ristis ont pu se ruer sur ce modèle.
Plusieurs raisons à ce succès, la noblesse de la céramique bien sûr ainsi que sa résistance aux rayures contrastant avec le Pvd séculaire de l'Officine.
Le tout appliqué à un modèle de la gamme historique et relativement basique la positionnant vraiment correctement sur le marché...
Cependant, l'évolution régulière des tarifs horlogers a vu son prix de lancement de 4900 euros en 2007 passer à 6900 euros au 01 octobre 2012.



Le packaging:

Sur cette partie là, evitons de nous étendre, c'est du classique pour une montre de l'Officine.
La traditionnelle boîte en bois de poirier (je vous passe le détail de la sur-boîte cartonnée noire et du carton de stockage) est présente.
A l'intérieur, le Risti aura le bonheur d'y découvrir sa belle, accompagnée comme il se doit de son livret "collection historique", de son C.O.S.C,
du booklet et de la carte de garantie.




La boîte:

Là pas d'erreur possible, il ne s'agit pas d'un Bettarini mais bien d'un boîtier type Radiomir.
Entièrement réalisé en céramique, il est généreux puisque dessiné en 45 mm.
Cette matière est réputée virtuellement inrayable et inaltérable puisque 5 fois plus dure que l'acier inoxydable type 316L.
Il faut savoir que cette montre est la seule dans la gamme Panerai à être encore montée « à l'ancienne ».
J'entends par là que la lunette est vissée sur la boîte (et non emboîtée en force), comme le fond (le caseback pour les bilingues).






La couronne de remontoir de forme « diamant » est également réalisée en céramique.



Le fond de boîte et les anses sont réalisés en titane traités Pvd.
Les anses amovibles fixées par 4 vis rendent le changement de bracelet aisé (j'en conviens, un peu moins que sur une Luminor).




Le cadran:


Le cadran est de type « sandwich » à l'instar d'autres modèles historiques de la gamme.
Il est assemblé par superposition d'un disque de matière luminescente et d'un cadran aux indexs ajourés.

Comme souvent, 3 chiffres sont présents sur ce cadran (12, 3, 6) et la petite seconde est placée à 9 heures.
C'est un 3 lignes, «Radiomir et Black Seal» sur sa partie supérieure, et «Panerai» dans la partie inférieure.
La production actuelle ne présente aucun marquage, alors que le millésime J (le premier sur ce modèle) arborait fièrement le Siluro à 6h.
Les aiguilles heures et minutes sont noires, la trotteuse est blanche. Elles sont toutes trois recouvertes de matière luminescente.


Le verre:


Le verre est en saphir de corindon de 2,2 millimètres d’épaisseur, inrayable.
Il est sans loupe, traité antireflets et est légèrement bombé.



Le mouvement:


Mouvement mécanique à remontage manuel référencé OP XI.
En fait, c'est tout simplement un ETA 6497/2 modifié.
Caractéristiques techniques:
16 lignes 1/2,
17 rubis,
Balancier monométallique en Glucydur®
Spiral Nivarox,
21 600 alternances à l’heure,
Dispositif antichoc Incabloc®.
Ce mouvement fait l'objet d'un C.O.S.C, la montre présentant une trotteuse.


Le strap:


Là encore, il s'agit d'une Radiomir et non d'une Luminor.
La PAM292 est donc livrée avec un seul bracelet cuir noir lisse en 27/22 et 115/75 mm, monté sur boucle traitée Pvd.



Conclusion:


La Panerai PAM 292 compte à l'heure actuelle parmi ce que sait faire de mieux l'Officine.
Novatrice dans le choix de la matière, elle reste traditionnelle en embarquant son calibre Unitas.
Héritière d'une longue lignée de montre typées militaires, elle en respecte le cahier des charges (couleur, visibilité et fonctionnalité).
Son boîtier Radiomir permet une réelle tolérance des 45mm même pour les poignets de Playmobil.
Un bracelet plus épais et qualitatif que celui d'origine ne sera pas pour déplaire à cette belle... et à vous non plus d'ailleurs (comme par exemple celui figurant dans la présente revue).
Personnellement j'ai lâché ma PAM 372 pour prendre ensuite cette céramique.
Je ne sais pas combien de temps elle restera encore à mon poignet mais il m'est difficile de la lâcher.
Si j'avais une critique à apporter à cette montre, elle concernerait justement la matière!
Autant le côté inrayable permet un port vraiment sécurisé, autant la froideur de la céramique peut dérouter les amateurs de Pvd comme moi.
Cette céramique semble inerte, là où le Pvd arbore des reflets et des profondeurs différentes en fonction de l'exposition à la lumière.






Vos réactions ICI


Revue :Subcollector pour OP-Forum.fr
Photos : Noel1844 pour OP-Forum.fr


_________________
IN: Que des Rolex What a Face
OUT: 001B, 005, 372, 292, 001A, 055C, 001Q...
           SL.232, 390, 532, 194, 360, 587, 026K, 663, 785 (set 594+602)...
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum