Forum Paneristi dédié à la marque horlogère OFFICINE PANERAI


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Revue OP-Forum : LUMINOR MARINA 1950 3 JOURS AUTO - PAM00312

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Mitch.

avatar
Admin
PAM00312 LUMINOR MARINA 1950 3 JOURS AUTO


Revue :Rolovespa pour OP-Forum.fr
Photos : Noel1844 pour OP-Forum.fr



Préambule :

La Panerai PAM312 marque un tournant dans la gamme OP.
En effet nous sommes en 2008 et c'est après la PAM233, presentée en 2006, la premiére montre à presenter un calibre maison (P.9000) et surtout qui soit automatique.
Elle présente un boitier 1950 qui a fait croire à tous que ce dernier serait le successeur du Bettarini...
Heureusement il n'en fut rien, à ce jour 3 boitiers co-existent chez OP.
- Le bettarini.
- Le 1950.
- Le néo-hisotrique.
La 312 est clairement une montre de primo accédant.
Les non fan de la marque pouvaient trouver tout ce à quoi ils avaient droit chez la concurence (automatique, date,étanche à 300m).
C'est donc une montre trés bien finie au look avantageux qui venait completer la gamme existante.






Premières impressions :

La Panerai Luminor Marina 3 jours (ref PAM312 ) fait partie de la gamme Luminor  Marina de chez OP.

La gamme Luminor Marina implique la présence d’une petite seconde à 9 h00 ce qui n’est pas le cas avec la gamme Luminor base qui ne possède « que » deux aiguilles.

La 312 offre un plus avec une petite date rapide située à 3h00.

La montre se pose bien sur le poignet mais son épaisseur est relativement conséquente (18,5mm) et elle ne s’oublie pas au poignet tout en restant confortable.



La boite :






La particularité de ce modèle vient de la forme de son boitier dit « boite 1950 ».

Boitier 1950:

Le boitier 1950 apparaît dans la production courante avec la PAM 233 en 2006.
Il s’agit de la libre interprétation des boitiers historiques faits pour les Panerai en dotation pendant la seconde guerre mondiale.
Il est nettement plus travaillé que le Bettarini conférant à la montre un coté nettement plus luxueux.
Il garde cependant ce qui fait la caractéristique de la marque c’est à dire le protège couronne et son diamètre de 44mm (diamétre qui a tendance à passer de plus en plus au 47 dans les productions actuelles).



L’acier :

Il s’agit d’un acier AISI 316 L.
Sa composition : X2CrNiMo17-12
Pour les fans de technique voici un lien wikipedia sur les différents types d’acier inoxydable.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Acier_inoxydable

Le 316 est utilisé pour son inoxydabilité et sa facilité d’utilisation.

Les avantages du 316 sont :

- Sa ductilité.
- Anallergique.


Poids d’une 312 : 176 g


Le boitier est poli brossé avec une lunette polie brillante.

L’emploi du 316 permettra à tout maniaque de passer un coup de cap code sur sa montre afin de lui rendre l’éclat de sa jeunesse.
Personnellement je ne suis pas fan du lifting et je préfère laisser mes montres porter les stigmates de leur utilisation.





Le cadran :


Il est question ici d’un cadran dit « sandwich » c'est-à-dire ajouré au niveau des index et posé sur une plaque au luminova.
Il est vrai que l’option sandwich péjore la luminosité de la montre de nuit mais elle offre, à mon goût, une qualité de réalisation supérieure.
On voit moins bien l’heure dans le noir mais je trouve le cadran mieux fini de jour et comme la nuit je dors cet inconvénient me gène guère.
La 312 offre un guichet pour la date placé à 3h00.
Si elle offre un certain agrément la date prive la montre de son chiffre 3.



Le verre :


Ici pas grand-chose à dire.
Il est fait de saphir, origine Corindon, sans loupe et traité antireflet.
Légèrement bombé il épouse parfaitement la lunette du boitier.
Son épaisseur est de 3.5 mm




Le mouvement :




Ici OP sort un mouvement maison le P.9000.
Le principe d’OP est de sortir un moteur de base auquel la marque pourra ajouter différentes complications.
Dans ce cas il s’agit d’un mouvement automatique battant à 28800 alt/h.
La réserve de marche est de 72 heures.
Le mouvement fait 13 lignes ¾ ce qui explique l’épaisseur de la boite.

Ce mouvement est considéré comme respectant les critères du COSC.

Pour ceux qui ne sont pas très au fait de ce qu’est le COSC voici un lien vers le site officiel :

Site officiel : http://www.cosc.ch/portrait.php?lang=fr




Les bracelets:

La PAM 312 reprends le système d'attache rapide déjà mis en place sur la 233.
Personnellement j'adore ce dispositif qui permet de changer les bracelets facilement sans risquer de ruiner le pas de vis ni de massacrer la montre à coup de tournevis.
Le principe consiste en une pompe fixée dans la corne qui vient se placer dans une cannelure de la "vis" d'attache.
Je trouve le principe simple et efficace au point de regretter qu'il ne soit pas généralisé à toute la gamme.

La montre est livrée avec un petit outil en plastique qui permet de faire pression sur la corne.

La montre est fournie d’origine avec deux bracelets, un caoutchouc pour aller à la chasse aux requins (la montre est étanche à 300m) et un croco pour diner en ville.


La marque propose tout un choix de bracelet et nombreux sont les artisans qui vous offrent des alternatives plutôt sympas.

Donc dans ce domaine c’est chacun fait ce qui lui plait tant le choix est pléthorique.





Conclusion :

La 312 est une montre à part dans la production.
Il s’agit d’un modèle qui a marqué le tournant de la marque vers une production plus « consensuelle ».
Il s’agit souvent d’un premier achat chez l’amateur de la marque qui souhaite une montre au caractère marqué mais qui garde les ingrédients d’une montre plus classique (automatique, date…).
A titre personnel c’est une montre qui fait son effet mais qui chasse sur deux terrains différents et à ne pas choisir son camp elle rate un peu sa cible.
En définitive et en ce qui me concerne la 312 sera parfaite pour un premier achat mais elle ne saura combler l’amateur qui cherchera par la suite une montre peut être un peu moins consensuelle.


Pour finir son prix au catalogue est de 6500€.





Vos réactions ICI


_________________
Je sais que j'plais pas à tout le monde, mais quand j'vois à qui j'plais pas, je m'demande si ça me dérange vraiment[J-C--Dikkenek]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum