Forum Paneristi dédié à la marque horlogère OFFICINE PANERAI


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Revue OP-Forum - Luminor Submersible PAM 194

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Subc0

avatar
Modérateur
Modérateur
Avant-propos:


Panerai...
Une marque qui résonne dans les têtes d'amateurs d'horlogerie comme celle ayant fourni des modèles de plongée aux militaires...
Oui...  Sauf que cette partie appartient au passé assez lointain.
L'Officine se devait donc, dès l'ouverture de la vente de ses pièces au grand public, d'avoir dans sa gamme, en plus des Luminor et autres Marina, des plongeuses pouvant être destinées à un usage professionnel.
C'est ainsi qu'est née la ligne des « Submersibles ».
D'abord cantonnée aux PAM024 et PAM025 dès 1998, d'autres sont venues étoffer la gamme (telles que les PAM064, PAM087, PAM243) étanches jusqu'à 1000 mètres, et réalisées en 44mm.
En 2004, la marque est enfin décidée à lancer un produit destiné à faire front à la concurrence (telle que la Rolex Sea-Dweller par exemple) et s'aventure sur deux séries limitées de Submersibles réalisées en 47mm, à savoir la PAM187, étanche à 1000 mètres, et...

La PAM194, SL de 1000 exemplaires, et première Panerai de l'histoire réputée étanche à 2500 mètres!





Le packaging:


Là pas de surprise, après avoir ôté la sur-boîte en carton noir, la montre est présentée dans l'habituelle boîte en bois de poirier, de dimensions spécifiques aux SL, c'est à dire 25cm X 25cm X 11,5cm.

Elle est surmontée de l'habituel parchemin dédié.
En revanche, on découvre également dans la boîte un deuxième parchemin, sur lequel on peut lire: « Le GRAND PRIX D'HORLOGERIE DE GENEVE 2004 a l'honneur de décerner le Prix de la Montre Sport à Panerai pour le modèle Luminor Submersible 2500m »

La PAM194 est livrée avec deux bracelets de type plongée, un tournevis, et on retrouve sous pochette en vinyl le booklet « special editions » ainsi que le livret et la carte de garantie, le C.O.S.C et les stickers.





La boîte:


Le boîtier de cette Submersible est en fait un boîtier type 1950 en 47 mm, sur lequel vient se greffer une lunette tournante unidirectionnelle.
Entièrement réalisé en titane grade 2, il présente une finition brossée.






Ce matériau permet de contenir le poids de la bête (surnommée Subzilla par certains) à 146 grammes. La finition est exceptionnelle Exclamation
Il mesure 57mm de corne à corne, 54mm de large (protège-couronne inclus) et est épais de 21mm (lunette incluse).
Agréé pour une étanchéité à 2500 mètres, ce boîtier est testée à 3200 m soit 320 kg par cm2.
Il est très agréable au porté, malgré ce que pourrait laisser présager ses dimensions « hors norme ».
Il se place correctement sur le poignet, mais assez « haut » cependant en raison du fond de boîte épais et incurvé (afin de laisser la place à la masse oscillante du mouvement automatique).

Sur sa face gauche il est équipé d'une valve d'échappement à Hélium.



Pour les incultes, lors d'une plongée en cloche, l'air respiré est un mélange d'oxygène et d'hélium. La molécule de ce gaz rare est si petite qu'elle pénètre à travers les joints, égalisant la pression dans la montre avec la pression sous la cloche au bout de plusieurs jours.
Lors de la phase de décompression, l'hélium stocké dans la montre ne peut s'échapper assez rapidement! Sans cette valve d'échappement, la montre subirait donc des dommages importants.

On retrouve sur la face droite du boîtier le dispositif protège couronne assurant l'étanchéité. Ce dernier est réalisé en acier inoxydable type 316L.




La lunette tournante est massive, et les crans relativement volumineux permettent une manipulation aisée, même sous l'eau.
Réalisée en acier inoxydable type 316L, les indexs appliqués sur celle-ci sont en or blanc. Le contraste entre ces 3 matières (titane, acier et or blanc) ajoute encore de la personnalité à cette pièce.




Elle est marquée 15, 30 et 45, et présente une graduation par minute jusqu'à 15, puis toutes les 5 minutes. On trouve au point 0 une perle luminescente.
Les 60 clics sont francs

Le caseback quand à lui est également réalisé en titane, et épais de 5mm pale.



Il présente les marquages suivants: OFFICINE PANERAI – FIRENZE – 1860 – DIVER'S PROFESSIONAL – OP 6613 – BB xxxxxxx – G xxxx/1000 - Titanium – 2500m – SUBMERSIBLE 2500




L' afficheur (cadran-aiguilles):




Le cadran est de type classique.
Le 12, le 6 et les 4 indexs principaux de seconde sont peints, les 8 indexs restants étant peints sur applique, de forme saucisse.
La luminescence est assurée par du tritium, mousseux à souhait, ce qui permet d'afficher un « T SWISS MADE T » sur la partie basse.



La trotteuse est à 9 heures et le guichet de date à 3 heures.
Une minuterie intégrale sied sur la périphérie.
La typographie blanche sur 5 lignes (LUMINOR – SUBMERSIBLE – 2500 – PANERAI – Automatic) vient remplir ce cadran et crée un contraste saisissant avec le tritium patiné vanille.
Les aiguilles heures et minutes sont polies, de type « sword » à base évidée.
L'habituelle trotteuse est polie également. La matière luminescente qui les recouvre est d'un ton plus clair et crée ainsi un superbe « no matching », rappel des codes historiques de la marque.




Le verre:


Le verre est en saphir de corindon de... 5,9 millimètres d’épaisseur affraid, inrayable.
Il est avec loupe de dateur intégré, traité antireflets et est légèrement bombé.
Habituellement pas fan de la loupe sur les saphirs, je trouve cependant que dans le cas présent il crée un équilibre par rapport au décompteur de la trotteuse circulaire à 9 heures.




Le mouvement:


Mouvement mécanique à remontage automatique référencé OP III (en fait un 7750 personnalisé, et sans le module chronographe).

Caractéristiques techniques:
13 lignes 1/4,
21 rubis,
Balancier monométallique en Glucydur®
Spiral Nivarox,
28 800 alternances à l’heure,
Dispositif antichoc Incabloc®.
Réserve de marche de 42 heures.
Ce mouvement fait l'objet d'un C.O.S.C, la montre présentant une trotteuse.




Les straps:


La PAM194 est livrée avec deux bracelets de type plongée.
Le premier est l'habituel caoutchouc type « accordéon » en 26mm, sur boucle titane à ardillon.
Le deuxième est un kevlar sur boucle à écrasement (un peu comme sur certaines ceintures de sécurité automobiles).




Conclusion:

La Panerai PAM 194 est une belle démonstration technologique, pour plongeur ou amateur exigeant .
C'est ce qui lui a valu de remporter le prix de la montre sport du Grand prix d'Horlogerie de Genève le 11 novembre 2004.
Animée du tracteur OPIII, cette toolwatch remplit tous les critères lui autorisant l'appellation de « diver's professional » selon la norme ISO 6425 (bon au prix neuf de 7200 euros à son arrivée en boutique en 2005 quand même!).



D'autres modèles lui ont succédé encore récemment, mais pas forcément avec cette lunette... pas avec ces indexs... pas étanche à cette profondeur... ni même avec ce magnifique tritium!
Très confortable au porté malgré ses dimensions, elle est, je pense, la plongeuse professionnelle la plus aboutie et consensuelle de l'histoire de la marque.
Si j'avais à m'en séparer, aucune autre Submersible ne pourrait actuellement s'y substituer.


Vos réactions ICI



Revue :  Subco pour OP-Forum.fr
Photos : Noel1844 pour OP-Forum.fr


_________________
IN: Que des Rolex  What a Face
OUT: 001B, 005, 372, 292, 001A, 055C, 001Q...
           SL.232, 390, 532, 194, 360, 587, 026K, 663, 785 (set 594+602)...
Instagram: Subc0
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum