Forum Paneristi dédié à la marque horlogère OFFICINE PANERAI


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Revue Luminor Marina Tantalium PAM00172

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Subco

avatar
Modérateur
Modérateur
Le Bettarini revenant quelque peu en force depuis le lancement de la "nouvelle génération " en 2014, j'ai pensé qu'on serait pas mal dans le thème en évoquant aujourdhui la PAM 0172  Exclamation

C'est au SIHH de 2003 que l'Officine nous présente cette belle rareté. 
Série Limitée à 300 exemplaires, la PAM 0172 sera en fait produite par tranches de 100 exemplaires sur 3 années consécutives.



Crédit Luciano du dot com






Pas de véritable revue aujourd'hui, je trouve que c'est une pièce qu'on se doit d'avoir en main pour cela... et vraisemblablement plus que d'autres.

"Pourquoi?" me direz-vous...

Tout simplement pour cette matière à la fois chaude et clinique... pour le poids contenu... pour le jeu des réflexions de lumière si atypique sur cette montre... pour ces contrastes indescriptibles et même insaisisables entre le brossé du boîtier, le poli de la lunette et du protège-couronne... ainsi que le bleu des aiguilles...

Je voulais donc juste vous en faire une présentation très sommaire  Wink
Pour certains, révisons donc un peu nos classiques, et pour d'autres, découvrons les   What a Face  





La vue ci dessous illustre bien cette beauté toute en subtilités.
Regardez moi ces aiguilles  drunken 


Crédit Luciano du dot com



Ici, pas d'intention de taper dans la réédition d'un modèle historique, mais juste l'envie de travailler une matière particulière: le TANTALE.
C'est cette matière qui fait toute la richesse de cette Panerai.

Notre marque chérie est certes emboîteuse de mouvements peu nobles jusqu'a son accession au rang de manufacture (je parle de l'ère moderne et pas des vintage embarquant calibres Rolex et Angelus)...
Mais elle a toujours été en revanche à la pointe dans les matériaux  bounce 
Rappelons juste ici l'introduction précoce de modèles en titane dans sa gamme, l'arrivée de la céramique, la brève incursion du composite, les modèles en bronze... et même maintenant le Carbotech  affraid





Je ne suis pas chimiste, alors pas de paraphrase inutile, autant vous offrir la prose de la marque concernant le matériau de ce Bettarini atypique:


Crédit "Ma doc perso"  Wink 



D'un poids final de 115 grammes, le boîtier part d'une masse de 360 grammes de cette matière.
Particulièrement difficile à l'usinage, ce matériau confère encore plus d'exclusivité à ce modèle.







Le mouvement est un OP XI (56 heures de R.D.M), décoré encore selon "l'ancienne norme" de la marque.
La seule pièce qui n'est pas en tantale (même la boucle ardillon en est  affraid  ) sur cette montre est l'anneau de fixation du saphir du caseback. Celui-ci est en Titane.



Crédit Luciano du dot com







Au poignet, faut avouer qu'elle a de la gueule la mémère, non  Question  :



Crédit... quelqu'un sur dot com




Et même en mode shot culinaire "Joke076 like"  clown  :



Crédit... quelqu'un sur le dot com




L'aventure amoureuse de la marque et de cette matière ne s'arrêtera pas là puisqu'arrivera sous le millésime G (2004) une autre série limitée de 300 exemplaires, la PAM 192 G - Luminor 'Tantalium' Chronograph.



Voilà, sans plus de prétention que cela, j'espère cependant que vous aurez passé un agréable (court) moment en compagnie de cette Miss Tantale  drunken

Vos réactions ICI


_________________
IN: Que des Rolex What a Face
OUT: 001B, 005, 372, 292, 001A, 055C, 001Q...
           SL.232, 390, 532, 194, 360, 587, 026K, 663, 785 (set 594+602)...
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum